Marc Cain utilise des cookies afin de concevoir vos achats en ligne et votre expérience shopping personnelle de la manière la plus agréable possible. Grâce à l'utilisation de nos cookies d'analyse, nous sommes en mesure d'améliorer constamment la qualité de notre page d'accueil - à votre avantage ! Voici d'autres informations concernant nos cookies.
« L’inspiration est un visiteur qui ne répond pas toujours au premier appel », déclarait en son temps le compositeur russe Peter Tchaïkovski. Cependant certaines personnes inspirent toujours ; elles répondent au premier appel. En font partie les femmes que Marc Cain accompagne dans le cadre du projet « Mysterious Women »: une série de portraits vidéo sur des femmes exceptionnelles, au fort caractère et inspirantes. Les courtes vidéos chargées d’émotion sont publiées chaque nouveau trimestre et partagées sur les plateformes des médias sociaux de Marc Cain. Le prélude est donné par la danseuse classique et chorégraphe Georgette Tsinguirides, qui fait vivre les chorégraphies de John Cranko.
Mysterious_Women_Slider_Georgette_Tsinguirides_01
Mysterious_Women_Slider_Georgette_Tsinguirides_02
Depuis plus de 80 ans elle va et vient à l’Opéra de Stuttgart, en 2015 elle a célébré son 70ème anniversaire professionnel : Georgette Tsinguirides est une légende vivante au théâtre national de Stuttgart. Elle y débutait sa formation de danseuse à l’âge de 7 ans déjà. Dix années plus tard elle signait sont premier engagement comme membre d’un groupe de chant et danse. John Cranko, ce grand maître de ballet en a fait son assistante dans les années 60 et l’a envoyée à Londres où elle a reçu la formation de chorégraphe. L’objectif ? rendre son oeuvre inoubliable. Et c’est ce qui arriva grâce à Georgette : la germano-grecque traduit les suites des mouvements des chorégraphies en symboles.
Georgette Tsinguirides a rendu possible le fait que les oeuvres de John Cranko soient transmises jusqu’à ce jour aux jeunes talents de la danse classique. Sa passion pour la danse est consignée dans la courte vidéo produite par Marc Cain. Georgette Tsinguirides est à l’avant-plan, en noir et blanc. Elle partage ses plus jolis souvenirs, sa passion, son savoir et elle est accompagnée de musique classique ainsi que de prises de vues avec John Cranko dans les années 60 et 70.